L’assurance habitation

Un contrat d’assurance habitation est un contrat signé auprès d’un assureur qui vous permet d’être protégé et indemnisé en cas de sinistres dans votre logement.

Comment souscrire une assurance habitation ?

Pour souscrire un contrat d’assurance habitation, il vous suffit de vous rendre chez un agent général d’assurance, un courtier, une banque ou encore une société d’assurance. Ils évalueront les risques liés à votre habitation et fixeront le montant de la prime en fonction des garanties que vous souhaitez obtenir. Nous vous conseillons de comparer les assurances habitation entre les différents organismes afin de pouvoir effectuer des économies d’argent.

Attention, surtout ne mentez pas sur les caractéristiques de votre logement pour espérer recevoir de plus grosses primes. Une fausse déclaration ou encore une omission sont considérées comme une escroquerie. Si une mauvaise déclaration est constatée, le contrat est annulé et l’assureur ne sera jamais tenu pour responsable, il conservera également la cotisation.

Qui doit payer un assurance habitation ?

Les propriétaires d’un bien immobilier

Si vous achetez votre bien immobilier avec votre propre argent, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation. Toutefois, nous vous conseillons de souscrire un contrat d’assurance quand même car en cas de sinistres, vous devrez supporter le coût des dommages causés sur votre logement. Une catastrophe naturelle peut vite arriver en cas de fortes rafales de vent ou d’inondations et le coût des réparations engendrées peuvent facilement vous mettre dans un pétrin financier.

La souscription d’assurance vous sera imposée par votre banque car cela lui permet d’avoir l’assurance que votre bien sera remis en état en cas de dommage ou de sinistre. Par ailleurs, votre bien représente une garantie de remboursement du crédit pour la banque.

Les propriétaires d’un appartement dans un immeuble

Dans ce cas, vous pouvez souscrire un contrat d’assurance à “police globale”. C’est une assurance habitation contractée pour tous les copropriétaires et gérée par votre syndic. Les copropriétaires paient une prime en fonction de leur quote-part dans l’immeuble. Grâce à ce type de contrat, vous pourrez bénéficier d’une prime moins élevée et d’une indemnisation plus rapide. Soyez quand même attentif à ce que le montant de la prime ne soit pas trop faible, surtout si vous possédez des pièces supplémentaires comme une cave ou une chambre de bonne par exemple .

Les propriétaires d’un bien en location

Lorsque vous mettez votre bien en location, c’est à votre locataire de souscrire un contrat d’assurance habitation. Vous devez lui exigez cette souscription dans le contrat de bail. Cette assurance couvrira aussi bien les dégâts que votre locataire pourrait effectuer sur votre maison ou votre appartement mais elle mettra aussi en jeu sa responsabilité vis-à-vis d’autres personnes comme les voisins par exemple.

Pour une sécurité supplémentaire, vous pouvez vous aussi souscrire une assurance en tant que propriétaire non occupant pour couvrir votre bâtiment et le contenu éventuel vous appartenant (dans le grenier par  exemple).

Le raccordement énergétique au réseau public

Si vous emménagez dans une maison neuve, il va falloir raccorder votre logement aux réseaux d’électricité et de gaz. Vous devez faire appel à des techniciens des réseaux d’énergie, à savoir Enedis (ex ERDF) pour l’électricité et GRDF pour le gaz.

Raccordement au gaz

Pour effectuer un raccordement au gaz au réseau public de distribution pour son chauffage, son eau chaude ou encore ses plaques de cuisson lors de la construction d’un nouveau logement, il faut faire appel à GRDF. Attention, il faut que votre commune soit desservie en gaz. Vous pouvez également passer par un fournisseur de gaz qui s’occupera de votre dossier.

Raccordement à l’électricité

 Effectuer un raccordement électrique c’est relier un logement neuf au réseau public de distribution d’électricité de votre commune. Parfois, lorsqu’un logement est trop éloigné du réseau déjà existant, les techniciens Enedis effectuent une extension de réseau. C’est-à-dire qu’ils prolongent le réseau de distribution afin de le rapprocher au maximum du logement pour que celui-ci puisse y être raccordé. Pour un raccordement simple, il faut compter environ deux mois et six mois pour un raccordement complexe.

Pour demander un raccordement électrique, vous devez constituer un dossier et l’envoyer au gestionnaire du réseau électrique Enedis. Votre dossier contiendra plusieurs éléments et informations comme la puissance souhaitée et la date de mise en service de votre compteur électrique.

Les contrats d’énergie

Une fois les raccordements aux réseaux d’électricité et de gaz, il va falloir ouvrir vos compteurs auprès de fournisseurs d’énergie. Sachez que depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, il existe une multitude de fournisseurs et d’offres à prix de marché plus ou moins compétitives les uns des autres. Vous pourrez choisir votre type d’énergie , verte ou non, votre récurrence de facture, mensuelle ou bimensuelle, le moyen de paiement, prélèvement automatique ou versement, ainsi que d’autres éléments selon les différents fournisseurs. Si vous ne mettez pas en service votre compteur, vous ne disposerez pas d’énergie dans votre logement. C’est-à-dire que vous n’aurez ni électricité ni gaz pour faire la cuisine, vous laver, vous chauffer, utilisez vos appareils ou tout simplement allumer la lumière.

Les contrats internet

Pensez également à souscrire un contrat pour une box internet si vous souhaitez avoir internet dans votre nouveau logement à votre arrivée. Si vous avez déjà une box internet, pensez à renseigner le changement d’adresse auprès de votre opérateur. Vous pouvez également profiter du changement de logement pour réévaluer vos besoins et souscrire une offre plus adaptée aux nouveaux besoins de votre logement. Les démarches de résiliation et souscription diffèrent selon les opérateurs mais elles sont souvent longues et fastidieuses donc prévoyez vos démarches à l’avance pour ne pas vous retrouver sans internet le jour de votre installation dans le logement.

Si vous êtes dans un logement neuf, il va falloir ouvrir une nouvelle ligne auprès de votre opérateur. Plusieurs types de connexions sont possibles (ADSL ou VDSL), elles passeront par les lignes téléphoniques et les fibres optiques

Domos Kit prend le temps de vous en faire gagner !

Il existe des start-ups innovantes qui sont là pour vous faciliter la vie comme Domos Kit. Domos Kit facilite la réalisation des démarches administratives et contractuelles. La start-up évalue vos besoins en compare les offres énergie et internet afin d’optimiser vos factures et payer moins cher. Des contrats d’électricité aux contrats de gaz en passant par l’assurance habitation, la box internet et la redirection de courrier, des experts s’occupent de toute votre paperasse gratuitement. Vous n’avez qu’à renseigner vos coordonnées et vos habitudes de consommations. De quoi gagner du temps et de l’argent très simplement !

Logo de Domos Kit

 

Découvrez Archibien : choisissez l’architecte que vous préférez pour réaliser le projet de vos rêves !
archibien.com

 

shares