Vous avez le projet d’investir dans l’immobilier et vous vous demandez s’il est plus intéressant d’acheter un parking ou un logement. Le parking offre de belles rentabilités mais le logement a également ses atouts. Y voir plus clair.

Investissement immobilier : les avantages du parking

Le premier avantage du parking concerne le coût de l’investissement. Un parking est bien entendu moins cher à l’achat qu’un logement et nécessite également moins de frais d’entretien. Il peut ainsi être très vite rentabilisé. De plus, les loyers ne sont pas plafonnés contrairement à la location d’un logement. Le rendement est donc meilleur que pour un bien classique. Il s’élève entre 6 et 9% pour un parking contre 3 à 4% pour un logement. Les loyers varient généralement de 50 à 100 € par mois en province, et de 100 à 200 € à Paris.

Et pour ce qui est du capital à investir si l’on passe par un crédit immobilier, les critères sont plus souples pour l’achat d’une place de parking par rapport à un appartement ou une maison. Même chose pour le crédit à la construction s’il s’agit de construire un garage ou une maison…

Bien choisir la place de parking : un indispensable pour réussir son investissement

Pour réussir son investissement dans un parking, il ne faut en revanche pas se tromper. En effet, l’emplacement est encore plus important que pour un logement et le bien peut être plus difficile à louer. Les secteurs les plus prisés sont bien évidemment les centres-villes où les places sont rares. Il est important de bien faire ses calculs avant d’investir pour s’assurer une bonne rentabilité. En effet, dans certaines grandes villes, les meilleures places de parking peuvent atteindre des prix très élevés à l’achat (jusqu’à 60.000 € dans les quartiers les plus recherchés de Paris). Pour optimiser l’investissement, privilégiez les boxes fermés et évitez de choisir un parking avec un poteau qui gêne les manœuvres par exemple ou un boxe trop bas de plafond. L’emplacement des ascenseurs et des sorties est aussi un point important à prendre en compte.


Les critères de choix d’une place de parking à acheter :

Localisation (région, quartier…L’été sur la côte de la méditerranée les places de parking sont très recherchées, qu’elles soient neuves ou après rénovation à Canet, Argeles, Banyuls pour ne citer que ces stations balnéaires) 

  • Potentiel locatif (préférer un secteur où il manque cruellement de places de parking, de préférence à proximité de résidences, bureaux, commerces et autres lieux de vie) 
  • Pour un parking souterrain, préférer les places situées au 1er sous-sol et celles proches des issues (escaliers ou ascenseurs) 
  • Taille et hauteur sous plafond du stationnement (une grande hauteur sous plafond permet d’attirer des locataires possédant de gros véhicules de type 4 x 4 et autres) 

À noter que la performance de votre investissement dépend aussi du montant des charges de copropriété, des taxes d’habitation et foncière.

Investir dans un logement : des frais de notaire plus light

Acheter un appartement pour le louer offre aussi des avantages. Le choix est plus large, et si le bien est bien situé, il est facile de trouver un locataire. Autre atout : les frais de notaire sont moins élevés pour un logement que pour un parking. Pourquoi ? Parce que les émoluments des notaires sont proportionnellement plus élevés pour les transactions d’un petit montant. Ainsi, ils sont de 7 à 8% du prix d’acquisition pour un logement ancien contre 20% pour un parking. Si le logement est neuf, les économies sont encore plus importantes, les frais de notaire oscillant dans ce secteur entre 2 et 3% seulement.


Investir dans une place de parking

Si votre capital est faible, sachez qu’investir dans une place de parking s’avère souvent être une opération gagnante,  une façon d’accéder facilement à l’immobilier locatif   :

  • Coût d’achat moindre par rapport à un bien immobilier d’habitation 
  • Bien immobilier non soumis à la loi 1989 donc facile à récupérer en cas de non paiement du loyer par le locataire 
  • Grande liberté contractuelle : bail écrit non obligatoire bien que conseillé 
  • Entretien quasi-inexistant : les charges sont peu importantes et le risque de dégradation quasi nul. Côté diagnostic, seul l’état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT) est à fournir. 
  • Déductibilité des intérêts d’emprunt 
  • Location facile 
  • Revente rapide 

Si le coût d’une place de parking oscille entre 6.000 et 15.000€ en province, il peut dépasser les 80.000€ à Paris.

➡️ Découvrez d’autres articles sur notre blog Archibien !