Anne Quentel est propriétaire-exploitante de la Ferme Quentel, un lieu événementiel situé non-loin de Brest, à Gouesnou. Le programme de la maître d’ouvrage était clair : rénover en profondeur un ancien hangar agricole – anciennement laiterie et salle de traite – pour le transformer en chambres d’hôtes. Lieu de séminaires et de mariages notamment, le domaine compte plusieurs bâtiments rénovés au fil du temps. Un manque d’hébergement se faisait pourtant ressentir, poussant Anne à lancer ce projet. L’ancienne laiterie de la ferme allait alors être le théâtre d’un concours sur-mesure d’architectes Archibien…

Le projet

Anne, la propriétaire des lieux, avait une idée assez précise de ce qu’elle souhaitait pour ce bâtiment.

Concernant l’aménagement intérieur de l’ancienne laiterie, cette dernière devait abriter cinq chambres, toutes équipées d’une salle d’eau privative avec toilettes. L’hébergement des hôtes se devait aussi d’être convivial et chaleureux, notamment dans une spacieuse pièce de vie où amis et familles pouvaient se retrouver.

Pour l’aménagement des espaces extérieurs du nouveau lieu, la cliente imagine un patio au cœur du futur hébergement. En effet, il permettra d’aménager des vues et de faire entrer un maximum de lumière naturelle dans les intérieurs. Il est imaginé comme un havre de verdure, calme et lumineux. La structure en parpaings du bâtiment est actuellement à nu. Des propositions ingénieuses et élégantes sont attendues pour mettre en valeur le lieu & utiliser à bon escient ces murs existants.

Ci-dessous, l’ancienne laiterie avant les travaux.

Archibien entre en jeu !

Blandine, chargée de projet Archibien prend alors le dossier en main. Après avoir établi précisément les enjeux du projet et défini envies et besoins de la maître d’ouvrage, elle a sélectionné trois architectes locaux du réseau Archibien pouvant travailler sur la question. Trois semaines de réflexion et de travail plus tard, les professionnels ont présenté sur place leurs propositions à Anne. Après analyse et comparaison de ces dernières, celle-ci a pu choisir le meilleur projet à ses yeux, et donc l’architecte avec qui le réaliser !

Les trois propositions présentées via Archibien

Hent Saout – Ar-terr

L’agence d’architecture Ar-terr a proposé la vision suivante : retrouver l’expression d’un bâtiment agricole dans la simplicité de volume de la construction initiale. Pour l’agence, il n’était pas envisageable de conserver le volume nord pour des raisons techniques et financières et sera démoli. Les chambres prennent place côté nord tandis que l’espace de vie du gîte est placé entre l’entrée et le patio. Ce dernier est situé en plein centre du hangar et permet la distribution aisée des chambres.

Carrés d’hiver, espaces de vie chaleureux – Kevin Raphalen

Le projet Carrés d’hiver consiste en la mise en place d’un patio fermé, prolongement d’une grande pièce de vie. Le gîte peut ainsi se refermer sur lui-même et profiter de ces grands espaces. Kevin Raphalen veut retravailler les façades tout en gardant une architecture de bâtiment simple. Toute l’isolation du hangar sera refaite. De plus, une attention particulière a été portée sur l’isolation acoustique entre les chambres.

Ombres et lumières – Leïla Henry

Pour atteindre l’objectif, Leïla Henry utilise la volumétrie en son maximum et limite les ouvertures sur l’extérieur pour conserver une simplicité propre à ce bâtiment. Les jeux d’ombres et de lumières s’opèrent par la diversité des ouvertures directes en murs ou toiture ou bien indirectement via la fenêtre arquée, le auvent, le patio, ou encore les miroirs.

L’agence propose ici de choisir des matériaux et une finition de qualité afin de conserver l’identité du bâtiment tout en apportant le confort nécessaire. Pour l’architecte, le maître mot est « industriel chic ».

Le choix du porteur du projet

Après réflexion, Anne a fait son choix, et privilégié l’aspect “industriel chic” du projet de l’architecte Leïla Henry, qui cochait toutes les cases du cahier des charges. L’architecte choisie pour réaliser le projet a su répondre aux attentes des futurs usagers, en faisant opérer un jeu de lumière obtenu grâce à la diversité des ouvertures.

Après la mise en accord sur plusieurs points entre la cliente et l’architecte, les travaux ont pu débuter. Découvrez les ci-dessous en images !

  • Travaux en cours dans la salle d'accueil

Ce qui rend ce projet unique ?

Le fait de transformer cette ancienne laiterie en chambres d’hôtes constitue déjà en soi un pari original. En gardant un esprit “industriel” tout en mettant aux goûts du jour les intérieurs, le projet mêle le passé et le présent et fait de ce lieu un espace unique pour ses hôtes.

Vous avez aimé ce projet de rénovation de hangar en chambres d’hôtes proche de Brest ? Découvrez d’autres projets dans la catégorie Un projet, une histoire ! 

Faîtes appel à Archibien : nous réalisons votre cahier des charges et sélectionnons trois architectes locaux pour concevoir votre projet. Vous les rencontrez, ils travaillent pour vous. Vous recevez leurs propositions, vous choisissez la meilleure et l’architecte avec qui la réaliser !
➡️ archibien.com

🏢Vous êtes journaliste ou influenceur(se), et vous souhaitez publier un projet Archibien dans votre média ?

👉Contactez-nous sur communication@archibien.com

shares