Ludovic Blanchard est un architecte de l’agence BLA basée à Nantes.

Le projet sur lequel vous avez préféré travailler, et pourquoi ?

Il y a bien un projet auquel je pense assez rapidement. Il date un peu, mais c’est un projet assez rare : une maison passive avec une vue incroyable sur la vallée de la Sèvre Nantaise. 

C’est une maison en bois très bien isolée, performante, produits bio-sourcés, équipements adaptés, toute la conception était très poussée, nous y avons passé du temps. Mais cette maison était surtout munie d’une pièce de vie incroyable donnant sur une grande terrasse en bois suspendue au dessus de cette vallée. Un espace où tout le monde rêverait de s’y réveiller. Je présume que l’on doit toujours s’imaginer vivre nous même dans nos projets mais celui-ci demande assez peu d’effort de projection. Ça a été aussi l’occasion d’apprendre énormément de nouveaux procédés techniques. 

Votre lieu de vie rêvé ?

J’ai emménagé il y a 6 mois , dans une maison en bois à NANTES. C’était un rêve depuis plusieurs années. Aujourd’hui, je peux patienter.

Sinon je n’idéalise pas vraiment d’endroit « rêvé » et pourtant il existe des lieux incroyables. J’espère bien que les projets de certains clients me feront rêver, l’enchantement est une des bases de notre métier. 

Le client idéal pour vous ?

Le client idéal, c’est souvent celui avec qui on a des intérêts communs. Comme une amitié courte, on doit trouver une direction qui doit être naturelle. Les compromis sont souvent l’origine des projets ratés. Quand je parle de compromis, je parle des nôtres (conception, orientations majeures) mais aussi souvent, ceux des clients. Ainsi le client idéal, c’est celui qui s’applique avec vous à conserver le projet initial en s’adaptant en permanence aux aléas de la construction. 

Le meilleur projet qu’on puisse vous demander ?

Si j’étais idéaliste je dirais un musée, un théâtre, une gare etc. Mais à mon échelle, et c’est quand même l’objectif réel que je me suis fixé, c’est une construction respectueuse de son environnement en tout point. Ce n’est pas seulement respecter les normes imposées aujourd’hui, qui ne sont pas pour moi suffisamment ambitieuses, mais un projet sobre, résilient durant toutes les étapes de construction. Ce sont des projets encore trop rares et qui ne peuvent être guidés que par le désir du client.

Si j’étais…

– Un matériau :

Le bois évidemment. Dans toutes les mises en œuvre, il se suffit à lui même. Uniquement par sa présence, il apporte lumière, chaleur, bien-être, … De plus, il n’a jamais autant été décliné qu’aujourd’hui : en gros œuvre, en déco, en revêtement de sol, etc. C’est une matière intarissable.

– Un bâtiment :

Une cabane mais au Cap-Ferret… sinon c’est pas une cabane !

– Quelqu’un de célèbre :

George Atkinson, vous connaissez ? C’est l’inventeur du mètre ruban, sans lui on ne serait pas grand-chose, non ?

➡️ Lisez les autres articles “Portraits d’architectes” !

👇 Lisez aussi les derniers articles du blog !

Vous avez un projet de rénovation, de construction neuve ou d’extension ? On vous donne rendez-vous dès maintenant sur Archibien ! 👈

shares