Le projet sur lequel vous avez préféré travailler, et pourquoi ? 

Le projet que je viens de remporter avec l’agence Tocrault et Dupuy. Il s’agit d’un stade de 300 places avec les vestiaires, les locaux régis par les règles fédérales. C’est un projet sportif d’envergure pour une petite commune. Le dessin est libre et la touche architecturale correspond à notre approche.

Le pourquoi est simple : c’est mon premier marché public remporté après 3 ans d’activité et bon nombre de secondes ou troisièmes places.

Votre lieu de vie rêvé ? 

Palm Spring ! L’architecture et le style de vie arrêtés dans les années 50 m’ont enthousiasmé. Et le fait de passer d’un environnement aride à une biosphère champêtre en 12 min par le téléphérique m’a conquis.

Le client idéal pour vous ? 

Celui qui valide les étapes d’un projet et ne revient pas en arrière.

Le meilleur projet qu’on puisse vous demander ?

Une église, une chapelle. Je suis athée donc ce n’est pas pour le côté prosélyte ou religieux, mais c’est un des programmes tellement peu emprunté par notre profession… surtout en France, où nous sommes plus que nourris. Alvar Alto, par exemple, a réalisé des chefs d’œuvre. Les pays nordiques en conçoivent encore et souvent. Le jeu de lumière et les ombres intérieures sont souvent très subtiles. C’est un exercice que me tenterait bien.

Si j’étais…

          Un matériau : Le béton … pour sa matérialité, son côté brut et minéral.

          Un bâtiment : Farnsworth House de Mies van der Rohe dans l’Illinois. Une qualité d’assemblage, une réflexion sur un plan minimaliste juste régit par un programme simple.

          Quelqu’un de célèbre : Dans l’architecture Aires Mateus pour ses réalisations simples et pures, basées sur un espace à arpenter et sur une situation. Il n’utilise que très peu d’artifices et c’est à travers cette forme que j’aimerais exprimer mon architecture également.

 

Découvrez Archibien : choisissez l’architecte que vous préférez pour réaliser le projet de vos rêves !
archibien.com

 

shares