Jules Brisson est architecte, il est le fondateur de l’agence BRISSON basée à Paris. Il conçoit des projets d’architecture, d’architecture intérieure, de design et de scénographie à Paris et en province.

Le projet sur lequel vous avez préféré travailler, et pourquoi ?

J’aime travailler sur toutes les échelles de projets. De la réalisation d’équipements publics (médiathèque, école, piscine, …), de logements collectifs – intermédiaires et individuels, d’appartements, de commerces, de scénographies et à petite échelle sur des projets de design d’objets.

Ces projets m’ont appris à être transversal. Je les aime tous sans exception car ils sont le fruit de rencontres, de recherche et de création. Ce qui les relient tous, ce sont les histoires qui les ont fait naître puis exister dans des contextes très différents. C’est une vrai richesse de savoir travailler dans des territoires, des programmes et pour des clients très différents. C’est cela que je préfère.

Votre lieu de vie rêvé ?

Les projets que j’ai réalisé et tous ceux à venir ! Construire un projet c’est avant tout une rencontre avec un client, des usages et un paysage mais c’est aussi créer des perspectives, des atmosphères et mettre en oeuvre des matières sensibles. C’est simple pour qu’un client puisse se sentir chez lui, j’ai besoin de m’y sentir chez moi !

Le client idéal pour vous ?

Le client idéal c’est celui qui fait la différence entre une commande et commander ! C’est aussi un rapport de confiance, je suis architecte pour apporter une réponse à un sujet avec mon écriture. Je suis aussi là pour maîtriser les coûts, décharger le client en stress et assurer la tenue et la bonne exécution en chantier. Pour créer une architecture, il faut que le maître d’ouvrage lâche prise, qu’il arrive à se détacher des normes et des diktats afin que je lui offre l’inattendu pour qu’il ait un projet à son image.

Le meilleur projet qu’on puisse vous demander ?

Un projet du quotidien, ancré dans un paysage, construit avec des matériaux sensibles, qui donne à celui qui l’habite des jours heureux. Sinon une ville sur Mars !

Si j’étais…

– Un matériau :

Le bois car il est vivant et avec lui tout est possible. La pierre car elle est pérenne mais aussi la patine des affres du temps car elle a tout vécu et cela n’a pas de prix.

– Un bâtiment :

Ceux qui font nos rues, nos quartiers, nos villes et nos villages, ceux qui ne se font pas remarquer mais qui sont là bien présents dans notre quotidien ou une maison flottante remplie d’objets et d’histoire avec laquelle on voyagerait toute notre vie, un peu comme celle de ma grand-mère !

– Quelqu’un de célèbre :

Hercule car il fait des travaux !


Jules Brisson sur archibien.com

➡️ Lisez les autres articles “Portraits d’architectes” !

👇 Lisez aussi les derniers articles du blog !

Vous avez un projet de rénovation, de construction neuve ou d’extension ? On vous donne rendez-vous dès maintenant sur Archibien ! 👈

shares