pièce de vie de la maison rénovée

Claire et Cédric, habitaient déjà cet appartement d’un peu plus de 100 m2, situé dans un immeuble des années 1930 d’Issy-les-Moulineaux. Le lieu avait déjà fait l’objet d’une rénovation il y a une dizaine d’année, l’ayant déjà assaini en divers points.

Cependant, leur fils grandissant, la place commençait à manquer : optimisation des espaces de vie et des circulations, création de rangements, cloisonnement de la partie nuit, espace de jeux dédié… et un dégât des eaux dans la petite salle de bains restant toujours à régler après d’interminables démarches. C’était donc le moment de lancer un nouveau projet pour leur lieu de vie !

Le projet

Jusqu’alors, le couple trouvait son appartement “rempli“ d’affaires qui encombraient les pièces, le dessus des meubles et le plan de travail de la cuisine, à l’origine imaginé… pour cuisiner ! Bien que de nombreux placards aient été installés dans la précédente rénovation, ceux-ci n’avaient pas été pensés pour un usage précis, et beaucoup d’affaires ne trouvaient toujours pas leur place. Aussi, depuis que Claire et Cédric avait acheté l’appartement, aucun effort sur la décoration des lieux n’avait été donné. Ce dégât des eaux était alors le prétexte parfait pour enclencher un nouveau projet de rénovation et de réaménagement avec des professionnels.

Le couple avait déjà une idée claire quant aux travaux à effectuer. Il souhaitait offrir une grande chambre destinée à son fils pour accueillir toutes ses affaires. La pièce de vie se devait d’être plus fonctionnelle et de bénéficier de plus de rangement. Enfin, la salle de bain devait être entièrement rénovée à cause du dégât des eaux, et la perspective d’une seconde salle-de-bains leur donnait bien envie, sans savoir comment l’intégrer dans l’espace existant. 

Pour résumer, le couple souhaitait un appartement plus fonctionnel et plus contemporain.

“La vraie complexité quand on cherche un architecte, c’est d’en rencontrer un de confiance.”

Cédric et Claire, porteurs du projet.

Archibien entre en jeu !

Ayant la crainte légitime de ne pas rencontrer le bon architecte pour son agence, le couple s’est orienté, grâce à un conseil d’ami proche, vers Archibien !

Après avoir rédigé le très précis cahier des charges avec les jeunes parents, le chargé de projet Archibien a sélectionné trois architectes et architectes d’intérieur capables de répondre à la demande du couple de maîtres d’ouvrage.

Les trois concepteurs ont pu visiter les lieux afin de préciser la demande et les enjeux techniques. Quatre semaines de réflexion et de travail plus tard, ils ont pu présenter leurs esquisses autour de la table aux occupants des lieux.

Les trois propositions obtenues via Archibien

Un cocon familial – Tout simplement déco

L’architecte a décidé de mettre la lumière sur l’entrée qui représente, pour lui, un sas du monde extérieur (les pièces de vie) au monde intime (les chambres). La grande chambre devient celle de l’enfant et est enfin optimisée pour libérer de l’espace. Pour les parents, elle a été pensée en “mini” suite d’hôtel avec un espace dressing. La salle de bain ainsi que les toilettes reçoivent un coup de clarté qui agrandit l’espace.

Proposition A de l'architecte

Appartement M. – Bleu Piment

La seconde agence a quant à elle proposé un projet avec une intervention délicate sur l’existant. Plutôt que de repartir de zéro, il a privilégié un travail sur les flux et l’ergonomie des espaces.

Le but ? Minimiser le temps et les coûts de constructions. L’idée de l’architecte était claire : obtenir un résultat qualitatif et chaleureux en utilisant des matériaux de qualité. Le séjour gagne en usages, des pièces d’eau optimisées et une chambre parentale qui dispose de rangements supplémentaires.

La seconde chambre a été conçue pour être adaptée à l’évolution d’un enfant : l’espace vide pour l’heure dédié aux jeux pourra à terme se transformer en bureau.

Proposition B de l'architecte

Espace optimisé = Habitabilité renforcéeKatarina Mijic

Pour cette dernière proposition, l’architecte a proposé une refonte complète de la salle de bain pour créer une chambre parentale, tout en intégrant une seconde salle de bains pour les enfants ainsi que les invités. Un espace multi-fonctionnel servant de bureau et de buanderie permettrait d’intégrer plus de rangement comme demandé. Dans l’espace de vie, un meuble appelé « Îlot bleu » permet d’articuler l’espace séjour, de revoir la circulation depuis l’entrée vers la cuisine et la pièce de vie, ainsi que de créer un espace de rangement conséquent.

“L’îlot de rangement permet d’apporter une certaine fluidité à l’espace… qui sert par ailleurs d’élément de décoration.”

Katarina Mijic.
Proposition C de l'architecte

Le choix du porteur du projet

Après avoir reçu les trois propositions des architectes, la famille a pu choisir son projet favori. Après mûre réflexion, elle a choisi de faire confiance à la troisième agence pour son projet intitulé Espace optimisé = Habitabilité renforcée.

“À la fin du projet, nous avons redécouvert des espaces que nous avions complètement oubliés…”

Cédric et Claire, porteurs du projet.
Découvrez le projet en vidéo.

Crédit photo : Jonathan Letoublon

Vous avez aimé ce projet de rénovation en Île-de-France ? Découvrez d’autres projets dans la catégorie Un projet, une histoire ! 

Faîtes appel à Archibien pour votre rénovation : nous réalisons votre cahier des charges et sélectionnons trois architectes locaux pour concevoir votre projet. Vous les rencontrez, ils travaillent pour vous. Vous recevez leurs propositions, vous choisissez la meilleure et l’architecte avec qui la réaliser !
➡️ archibien.com

🏢Vous êtes journaliste ou influenceur(se), et vous souhaitez publier un projet Archibien dans votre média ?

➡️ Découvrez d’autres articles sur notre blog Archibien !

👉Contactez-nous sur communication@archibien.com