rénovation globale maison années 1970 architecte Nantes

Installés dans la campagne nantaise, avec leurs trois enfants, Anne-Laure et Thierry sont les heureux propriétaires d’une maison construite dans les années 1970. Trop étroite, la demeure ne convient plus en l’état. Le terrain quant à lui, coche parfaitement les besoins de la famille : tout en restant proche de la ville de Nantes, ils profitent quotidiennement d’un cadre de vie naturel et verdoyant. Le terrain est grand et un ruisseau serpente à travers le jardin. Il était alors hors de question de déménager. Le choix a donc été fait de rénover cette maison des années 1970.

Ce projet intervient par ailleurs au même moment que la vente de la propriété de la mère d’Anne-Laure. L’idée germe donc de travailler un projet qui puisse l’accueillir de manière indépendante dans la maison. Et vous allez le voir, les choses vont prendre une autre tournure !

Définir un programme clair : qualités et défauts de la parcelle et de la maison, futurs usages, niveau de finition, etc.

Une maison à repenser

Déjà rénovée par les anciens propriétaires plusieurs fois depuis sa construction, la maison ne convient pas en l’état. Des travaux avaient déjà transformé en partie les lieux : agrandissement de la cuisine, création d’un garage, reprise des réseaux… Pour autant, le couple n’y trouve pas son compte : il s’y sentent étouffés, certains aménagements venaient à manquer pour les usages d’aujourd’hui, et l’esthétique générale de la maison est à revoir. 

La maison présente aussi des éléments inadaptés voire dangereux, comme la toiture en fibrociment, par exemple. Normalement utilisé pour des bâtiments agricoles ou industriels, ce mélange de ciment, sable et cellulose est très controversé depuis quelques années, en lien avec la présence d’amiante. La toiture doit alors être entièrement refaite.

Une organisation à revoir et à tourner vers le paysage

Trop à l’étroit, Anne-Laure et Thierry souhaitent revoir l’organisation interne de la maison pour gagner en surface. Il semble alors nécessaire de se tourner vers un décloisonnement du rez-de-chaussée, quitte à revoir les usages et les circulations, même depuis l’entrée de la maison.

Aux yeux des maîtres d’ouvrage, tourner la vie de la maison vers l’extérieur est un autre axe impératif à intégrer dans la réflexion. Il est alors question d’ouvrir les volumes vers le paysage environnant – nouvelles menuiseries, installation de portes fenêtres – , et d’orienter les usages du quotidien côté jardin pour profiter du cadre avoisinant.

Une maison à penser dans l’ère du temps pour une vie de famille moderne

Le télétravail étant rentré dans la vie du couple, il est nécessaire de concevoir dans le projet un espace dédié à cette activité. Aussi, la décoration et l’ambiance globale est à remettre aux goûts du jour. Contemporaine, l’atmosphère future de la maison doit s’accorder avec les tendances actuelles.

L’enjeu de ce projet de rénovation de maison est aussi de trouver comment accueillir la mère d’Anne-Laure de manière indépendante sur les lieux : partie dédiée dans la maison, extension, studio autonome… Plusieurs idées sont avancées. Cette requête, de rapprocher les générations dans un même lieu de vie est aujourd’hui de plus en plus demandée dans les projets de particuliers. Et au vu de la taille de la parcelle, c’est finalement un projet de construction de maison qui sera lancé parallèle ! Découvrez d’ailleurs l’histoire de ce projet de construction de maison à Nantes et comment ils ont réussi à mener de front ces deux projets, pour vivre ensemble en famille dans le même environnement.

Archibien vous accompagne dans votre projet architectural ! Retrouvez l’intégralité de nos services à ce lien !

👇 Découvrez la maison à rénover avant les travaux ! 👇

Trouver le bon architecte à Nantes, par le biais d’un appel d’offre Archibien !

Désireux d’être bien accompagné pour mener son projet de rénovation et de restructuration de cette maison construite dans les années 1970, le couple fait alors appel à Archibien, courtier en architectes.

Avec leur chargé de projet dédié, Anne-Laure et Thierry, les maîtres d’ouvrage, approfondissent les enjeux de leur projet en détails. Ces derniers sont alors écrits noir sur blanc dans un programme architectural précis. Y sont notamment détaillés les besoins, attentes, priorités, enveloppe budgétaire, styles… Ces éléments permettent au courtier en architectes de sélectionner dans son réseau de plus de 900 agences en France, deux agences d’architecture à Nantes, pertinentes, disponibles et motivées pour ce projet.

Après un temps d’échanges avec les maîtres d’ouvrage et une visite de la maison, les architectes ont alors quatre semaines pour challenger ce projet de rénovation de maison des années 1970. À l’issue de cette période, un second temps d’échanges avec le couple permet de lui présenter leur idées. Les livrables se composent d’explications, d’images d’inspirations, de visuels 3D, de plans 2D et d’un budget estimatif accompagné d’un planning.

Cet appel d’offre d’architectes a permis au couple de comparer différentes visions de leur projet, pour choisir LE meilleur projet et le professionnel avec lequel avancer !

Comparer deux projets d’architectes à Nantes pour rénover une maison des années 1970

« La Gergaudière » – HOZArchitecture

La première agence propose d’ouvrir au maximum, de libérer et faire respirer les espaces de vie au rez-de-chaussée. Le plan de la maison est alors reconfiguré. Les cloisons du bureau sont démolies pour venir agrandir la cuisine sur le séjour. La disparition de la pièce permet la création d’un séjour traversant jusqu’au salon.

L’escalier change de place pour venir se placer au centre du séjour. Celui-ci marque alors une cassure visuelle entre le salon et la cuisine, sans pour autant venir détériorer la fluidité du caractère traversant des nouvelles circulations. De plus, là où son ancien emplacement ne permettait pas d’exploiter une partie de mezzanine, désormais c’est une chambre supplémentaire qui peut voir le jour, en lieu et place de l’arrivée de l’ancien escalier. Pour profiter encore plus du cadre verdoyant environnant, l’agence propose de rajouter des châssis vitrés fixes à l’étage.

Enfin, l’agence retravaille le noyau des pièces secondaires (buanderie, WC, salle d’eau) pour transformer la chambre du rez-de-chaussée en une suite privative. C’est grâce à une extension de quelques mètres carrées que l’agence imagine installer cette nouvelle chambre avec dressing et salle d’eau dédiés.

Comparaison du plan existant du rez-de-chaussée, avec le plan de la maison conçu par l’agence lauréate.

Découvrez le budget prévisionnel calculé par l’agence HOZArchitecture :

Les rendus des agences sélectionnées par Archibien, comprennent toujours un budget estimatif de leurs propositions. Celui-ci doit permettre aux porteurs de projet de comparer les macro-chiffrages de chaque scénario, afin de prendre des décisions éclairées.

Numéro des lotsDescription des lotsPrix (TTC)
Lot n°1Gros œuvre 18 600 €
Lot n°2Charpente22 000 €
Lot n°3Étancheité3 400 €
Lot n°4Menuiseries extérieures9 500 €
Lot n°5Menuiseries intérieures3 300 €
Lot n°6Électricité, VMC et chauffage2 950 €
Lot n°7Plomberie et sanitaires390 €
Lot n°8Placo et isolation3 350 €
Lot n°9Sols, faiënces et parquets 8 596 €
Lot n°10Peintures16 600 €
Lot n°11Cuisine aménagée11 000 €
Lot n°12Escalier3 970 €
Lot n°13Aménagement suite parentale et buanderie17 000 €
Lot n°14Jardin5 000 €
Lot n°15Études diverses1 740 €
TOTAL127 396 €
Chiffrage présenté par l’agence HOZArchitecture. Les budgets estimatifs réalisés par les agences d’architecture ne sont pas contractuels. Ils peuvent ne pas comprendre certains éléments indispensables à la réalisation du projet.

« Maison de famille » – Tikto

La seconde agence favorise des modernisations d’espaces, plutôt que des interventions de grandes ampleurs. Un séjour traversant depuis la rue jusqu’au jardin s’installe comme lien entre le salon et la cuisine. Les cloisons tombent, pour ouvrir cette dernière sur la pièce de vie et instaure ainsi un espace de convivialité et d’échange avec l’installation d’un îlot central.

L’entrée est redessinée pour apporter de l’intimité au salon : une cloison de rangements ouverts vient créer une limite visuelle avec la porte d’entrée. Une reprise de l’escalier est imaginée par l’agence pour moderniser et améliorer l’accès à l’étage. Une réduction du vide sur le séjour permet de bénéficier d’assez de surface pour créer un bureau. Le reste de la mezzanine est cloisonné pour créer une troisième chambre à l’étage.

Le bloc des pièces de service (buanderie, WC, salle d’eau) est remaniée, au profit d’une vraie suite parentale avec dressing.

Choisir le bon projet pour rénover sa maison des années 1970, en fonction des critères donnés

« Nous avons sélectionné l’agence pour son optimisation du plan général de la maison, qui permet de faire rentrer notre programme dans les existants. »

Anne-Laure, la propriétaire de la maison

C’est après avoir accueilli les architectes chez eux pour discuter de leurs idées, et pris le temps de comparer les visions des deux agences, que le couple a finalement décidé de se lancer avec la première agence.

La proposition de déplacer l’escalier au centre de l’espace de vie a séduit le couple. Celui-ci permet de scinder les espaces tout en laissant passer la lumière, et dégage un espace salon digne de ce nom. Aussi, cette circulation permet d’optimiser le plan de l’étage en le faisant arriver sur la mezzanine.

Comment rénover une maison des années 1970, en un lieu de vie familial au cœur de la nature ?

Restructurer les pièces pour libérer l’espace

Pour tirer parti de tous les volumes de la maison, et libérer les circulations, l’agence a choisi de restructurer certains espaces, notamment ceux étriqués de l’entrée. L’ancien bureau est alors déplacé en mezzanine, et décloisonné pour ouvrir la nouvelle cuisine en un grand espace commun et traversant. Les petites pièces de services sont ouvertes pour profiter d’une buanderie digne de ce nom.

Imaginer des volumes aérés et ouverts sur le jardin

Le déplacement de l’escalier, nouvelle pièce graphique posée au centre des espaces, permet de libérer un salon tout en longueur. Le regard glisse vers l’extérieur malgré sa présence, par sa conception sans contremarche, qui diminue considérablement son emprise visuelle et au sol. La mezzanine est conservée en l’état, pour garder la double hauteur existante. Le dégagement entre les chambres, facilite ainsi les communications entre le rez-de-chaussée et l’étage. Plusieurs fenêtres, dont certaines avec des soubassements fixes ouvrent le volume vers le jardin. De quoi profiter du cadre verdoyant quotidiennement. Ce sont désormais de plus larges perspectives sur le paysage luxuriant environnant qui s’offrent à la famille !

Choisir d’agrandir pour gagner quelques mètres carrés supplémentaires 

Pour proposer des espaces à chacun des membres de la famille, l’agence propose de gagner quelques mètres carrées supplémentaires pour la chambre en rez-de-chaussée. Ainsi agrandie, elle devient une réelle suite parentale à l’écart du tumulte de la maisonnée. Avec la restructuration des pièces secondaires (buanderie, WC, salle d’eau), le volume permet même de dégager un dressing dédié.

C’est aujourd’hui une maison dans l’ère du temps qui accueille la famille, dans des espaces aérés et généreux. Une véritable réussite, réalisée dans la coquille d’origine et en minimisant les interventions.

Mené en parallèle, découvrez le projet de construction de maison pour la maman d’Anne-Laure, à ce lien.

Profitez, vous aussi, de l’expérience Archibien pour vous guider dans votre projet ! Discutons ensemble de vos besoins lors d’un premier échange gratuit ! ➡️ Prendre rendez-vous

Découvrez le résultat final 👇

L’ancien bureau a disparu au profit d’une cuisine généreuse et adaptée au modes de vie actuels.
séjour maison années 1970 rénovée
rénovation globale maison années 1970 architecte Nantes
Malgré son emplacement au cœur du séjour, l’escalier bénéficie d’une faible emprise visuelle dans la pièce : de quoi laisser le regard courir jusqu’au jardin !
extension maison bardée de bois
suite parentale avec salle d'eau
Les quelques mètres carrés de l’extension permettent d’implanter une vraie suite parentale avec sa salle d’eau et son dressing.

👇 Découvrez une comparaison entre la proposition de l’agence lauréate et le résultat final👇

© Photographies : Jonathan Letoublon


Vous avez aimé ce projet de rénovation de maison des années 1970, situé dans les Pays de la Loire ?

Faîtes appel à Archibien : nous réalisons votre cahier des charges et sélectionnons trois architectes locaux pour concevoir votre projet. Vous les rencontrez, ils travaillent pour vous. Vous recevez leurs propositions, vous choisissez la meilleure et l’architecte avec qui la réaliser !
➡️ archibien.com

⬇️ Découvrez d’autres articles sur notre blog Archibien ! ⬇️


📰 Vous êtes journaliste ou influenceur(se), et vous souhaitez publier un projet Archibien dans votre média ?
👉 Contactez-nous sur communication@archibien.com

4 espaces de bureaux aménagés grâce à un concours d’architectes Comment transformer des bureaux en un bar-coworking ? Rénover la maison de mon père l’a replacée dans le 21e siècle ! La famille grandissant, il fallait une rénovation à la maison.